PARIS en

photos

Recherche

20 11 2012

Enigme infernale

Il y a bien longtemps, je vous proposais de résoudre une énigme à propos d’une machine infernale, en voici une nouvelle !

Le jeu est le suivant : vous devez deviner ce que représente la photo, et aussi où je l’ai prise (c’est dans Paris, assuré) comme d’habitude.

Quelle est cette machine diabolique ? Et où se tapit-elle ?

énigme machine infernale

Allez, un petit indice parce que je crois que c’est plutôt dur (non ?) : l’emplacement est pas très loin du dernier album photo sur le thème de Noël que j’ai posté sur Facebook…

SVP dans votre réponse, répondez à demi-mot afin que les autres puissent jouer et s’inspirer de vos réponses aussi. ;-)

 

Tags : , , , ,

Photographié ici : Pêle-mêle

geo_mashup_map
« Photo précédente Noël au Printemps

Noël au Printemps

15 novembre 2012
Photo suivante » Le Panthéon

Le Panthéon

22 novembre 2012

Commentaires (16)

Jean-Philippe

novembre 20th, 2012 à 10:19    


Ne serait-ce pas un iPad ou une Galaxy Notes du siècle précédent ?

SurfAnna

novembre 20th, 2012 à 10:41    


Hmmm… intéressante analogie Jean-Philippe ! Mais je ne sais pas si on pense à la même chose ?
La fonction principale de cette machine n’existe pas sur iPad ou Galaxy Notes il me semble.

Audrey

novembre 20th, 2012 à 10:43    


Jamais vu cette engin ! Je suis curieuse de connaître la réponse…

Jean-Philippe

novembre 20th, 2012 à 11:45    


Elle a quand même un rôle de composition, cette machine, non ?

Jean-Yves

novembre 20th, 2012 à 13:53    


un siège de dentiste pour troll ? sinon je pensais à une machine d’imprimerie, genre appareil typographique.

Amaurea

novembre 20th, 2012 à 14:01    


Ce ne serait pas une vieille machine à composer dans l’entrée du Journal Officiel?

SurfAnna

novembre 20th, 2012 à 14:06    


@ Jean-Philippe : Oui, tout à fait ! :)

@ Jean-Yves : bien trouvé ! (pour l’utilitaire médical pour troll aussi ;-) )

@ Amaurea : toutafé aussi. :)

Décidément, vous êtes forts…
Par contre, ce n’est pas au JO, donc faut chercher encore un peu !

Jean-Philippe

novembre 20th, 2012 à 15:44    


La rue à l’arrière-plan sent la lavande, me dit mon odorat.

SurfAnna

novembre 21st, 2012 à 14:02    


@ Jean-Philippe : mais oui ! ou du moins cette rue n’est vraiment pas loin. En fait cette rue qu’on voit à travers les barreaux sent plutôt le très bon cru… ;)

Jean-Philippe

novembre 21st, 2012 à 19:05    


J’ai reconnu tout de suite la machine (je n’ai pas beaucoup de mérite) mais ne connais pas pour autant la réponse à l’énigme. Faut-il aller fouiller dans ses archives ?

SurfAnna

novembre 21st, 2012 à 21:37    


Dans les archives ? non je ne crois pas… juste du côté du château (pour le nom de la rue). ^^
Les énigmes imbriquées deviennent incompréhensibles, je crois ! :D

SurfAnna

novembre 23rd, 2012 à 14:29    


Bon, vous avez été bien vaillants dans les recherches, voici donc la réponse : il s’agit d’une machine à composer, à voir dans l’entrée du bâtiment abritant le Figaro, boulevard Haussmann.

@ Jean-Yves : tu parlais sans doute de la rue de Provence ? Je parlais pour ma part de la rue Lafitte. :)

Jean-Philippe

novembre 28th, 2012 à 14:23    


Eh, Anja, faudrait voir à ne pas confondre les Jean-Philippe et les Jean-Yves et à ne pas qualifier une linotype de « machine à composer », non mais sans blague ! ;-) Oui, c’était bien à la rue de Provence que je pensais sans imaginer que cette « machine » pouvait être installée dans l’immeuble du Figaro. Conservateur, ce journal l’est donc jusqu’au bout !

SurfAnna

novembre 28th, 2012 à 14:44    


@Jean-Philippe : Arfffff, désolée pour la confuse !!
Pour la linotype, si j’ai bien compris, c’est pourtant une machine à composer, non ? Sinon c’est quoi ? (faudrait que je retourne au Figaro pour voir s’il n’y a pas une étiquette à côté de la bête).

Jean-Philippe

décembre 2nd, 2012 à 14:57    


Bien sûr qu’une linotype servait à composer les lignes de texte à l’âge de plomb. Mais son nom est « linotype », tout comme une machine à calculer s’appelle une « calculatrice ». ;-)

Michl

décembre 18th, 2012 à 14:05    


Un modèle réduit de mitrailleuse d’après Leonardo da Vinci ? une machine à mettre des bouchons sur les grands crus de Mont Martre, le téléphone que Napoléon a emmené en Russie avec sa Grande Armada et que l’Union soviétique a offert en cadeau diplomatique au Président Giscard après l’avoir copié pour la première version du Minitel rouge ? un home cinéma de 1912 avec odeurs parfums et sensations, un cube contenant le programme des Ballets russes et des scènes choisies du Moulin rouge est fourni en prime à l’amateur. Sur demande si vous préférez le film par les Frères Lumière de la bénédiction Urbi et Orbi du Pape ?

Laissez un commentaire : c'est simple, rapide et ça fait plaisir... :)

Nom *

Mail *

Site (http://...)

D'autres photos qui pourront vous plaire
Warning: Use of undefined constant rand - assumed 'rand' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/36/d246849770/htdocs/wp-content/themes/slickpress/single.php on line 96
Ne ratez pas les prochaines photos ! Abonnez-vous ou suivez le blog ici :