PARIS en

photos

Recherche

18 03 2009

Place de l’Arbre sec, croisement rue Saint-Honoré

place arbre sec saint-honoré

Photo étrange, me direz-vous… pas faux. J’ai pris cette place ronde en photo, juste devant une étrange bâtisse appelée « Fontaine de la croix du Trahoir » (v. liens similaires en fin de post). Cette place qui n’en est pas une m’a plu pour ses pavés en rond, une composition vraimetn atypique à Paris. Elle donne à cet endroit un petit air méditerrannéen, non ?

A paved place, rue Saint-Honoré (1st arrondissement).

Tags : ,

Photographié ici : 1er arrondissement, Louvre

geo_mashup_map
« Photo précédente Une horloge avenue Mozart

Une horloge avenue Mozart

17 mars 2009
Photo suivante » Mohammed le Marocain, un enfant du Monde

Mohammed le Marocain, un enfant du Monde

19 mars 2009

Commentaires (5)

startine

mars 19th, 2009 à 11:44    


Ce pavage étrange à un carrefour en angle droit laisse à penser qu’il signale un endroit spécial : emplacement d’une guillotine, ou d’une ancienne église, ou peut-être d’un calvaire à la bretonne ????

Il faudrait que je fasse des recherches…

SurfAnna

mars 19th, 2009 à 14:03    


@ Startine : je crois que je viens d’effacer par mégarde ton autre commentaire avec toutes les explications !! désolée… j’avais déjà posté une photo de cette place devant la fontaine de la Croix du Trahoir, à voir dans les « liens similaires » en bas du post. ;-)

startine

mars 20th, 2009 à 19:02    


Voilà pour réparer (c’est une info trouvée sur Insecula) :

Cette place sera, jusqu’en 1739, l’endroit où l’on coupait les oreilles des serviteurs indélicats.

Elle hébergeait une potence (l’Arbre sec) et une roue dressées « pour servir d’exemple aux passants ».

Selon la coutume, une croix érigée à proximité était destinée aux dernières oraisons des condamnés. Son soubassement à degrés servait d’étal à des bouchers et marchands de légumes.

La première fontaine de la Croix-du-Trahoir, construite par Jean Goujon à l’initiative de François Ier, date de 1529.

Reconstruite en 1606, elle sera déplacée en 1636 pour améliorer la circulation dans la rue Saint-Honoré.

Germain Soufflot, chargé de la rebâtir en 1775, héritera d’une fontaine en très mauvais état. Il l’inscrira dans un édifice polygonal situé à l’intersection des rues de l’Arbre Sec et Saint-Honoré et confiera à Boizot la sculpture de la nymphe qui apparaît rue Saint-Honoré.

SurfAnna

mars 22nd, 2009 à 15:49    


Ouf, merci pour la réécriture ! Très intéressant tout ça. On tient là l’un des plus anciens vestiges de Paris, finalement !

Mandy

mars 18th, 2010 à 13:46    


Alors ca c´est une coincidence!!Une amie d´enfance habitait dans la maison avec la fontaine, c´était pendant ce temps une office de tourisme d´Andorre. Le bureau en bas et en haut l´appartement.
Maintenant cette maison est squattée par des artistes..

Laissez un commentaire : c'est simple, rapide et ça fait plaisir... :)

Nom *

Mail *

Site (http://...)

D'autres photos qui pourront vous plaire
Warning: Use of undefined constant rand - assumed 'rand' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/36/d246849770/htdocs/wp-content/themes/slickpress/single.php on line 96
Ne ratez pas les prochaines photos ! Abonnez-vous ou suivez le blog ici :