PARIS en

photos

Recherche

10 08 2008

La Villa du 30 rue Prony

Encore une photo du 17e, cette fois la villa du n° 30 rue Prony, tout près du parc Monceau.

Jolie terrasse sur cette villa. Dommage que la rue de Prony soit aussi bruyante !

A cute parisian villa on Prony street, in the 17th arrondissement.

Eine hübsche Villa auf der Prony Strasse, im 17ten.

point Localiser la ville rue de Prony / Locate / Lokalisieren

Tags : ,

Photographié ici : 17e arrondissement, Monceau

geo_mashup_map
« Photo précédente Un poussoir Sirène et Nain au 46 rue Fortuny

Un poussoir Sirène et Nain au 46 rue Fortuny

9 août 2008
Photo suivante » Une colonne maya au Père Lachaise

Une colonne maya au Père Lachaise

11 août 2008

Commentaires (11)

la fille mouton

août 11th, 2008 à 9:44    


Mon grand jeu qd je me promène dans Paris c’est ça… regarder les terrasses!! Car même le plus petit balcon est souvent décoré de plantes. Il faut dire que qd on possède un balcon dans Paris (ô luxe suprème !) on se DOIT de le verdir !! Rien que pour narguer les autres… Avis aux futurs détenteurs de balcon

SurfAnna

août 11th, 2008 à 11:25    


Oui, les terrasses ça fait rêver… mais les balcons aussi ! (oui, on se rassure comme on peut, même avec les balcons parisiens de 50 cm de large !!) :)

BRUNEAU

septembre 8th, 2008 à 11:42    


Bonjour, par hazard j’ai trouvé votre périgrination de photographe en coisement de mes souvenir d’enfance et d’adolescence. j’ai vécu 15 ans au 30 rue de prony ou mes parents était gardiens et cette terrasse fait parti de mes très beaux souvenirs … Il y a encore dans cette « villa » de très belle peintures de Desvalière,en effet Jacques Rouché, directeur de l’opéra de 1913 à 1945 se retire dans l’hôtel qu’en 1906 qu’il avait fait construire au 30, rue de Prony (seules les façades sont intactes); maison de mécène, au décor peint par Maurice Denis, Albert Besnard, Desvallières, meublée de Majorelle et de Lalique.

bien à vous,

Merci pour ce croisement…

Dominique

SurfAnna

septembre 8th, 2008 à 13:42    


Bonjour Dominique,
merci pour votre passage ici et votre commentaire très intéressant. Je suis contente que ma photo vous ait évoqué des souvenirs agréables…
A bientôt
Anna

Benoit Andrée

novembre 3rd, 2008 à 21:03    


Rédigeant une conférence sur Jacques Rouché et Desvallières je souhaiterais visiter cet hôtel … comment procéder ?
Merci

SurfAnna

novembre 4th, 2008 à 10:48    


Bonjour Benoit,
je n’en sais rien. :)
Tu peux peut-être te renseigner auprès de la mairie du XVIIe ou bien simplement aller sonner à la porte de la villa et demander.
Bonne chance !

DE CLERFEUILLE

juillet 15th, 2009 à 14:56    


Pour Benoit Andrée

Cet hôtel abrite la fondation médéric Alzheimer,
il y a une directrice, Madame Michèle FREMONTIER, vous pouvez lui écrire , mais plutôt en septembre, à cause des vacances.

Bonne réception

SurfAnna

juillet 16th, 2009 à 8:01    


Bonjour ! merci pour l’info… Malheureusement je n’ai pas le mail de Benoît et ne pourrai donc qu’espérer qu’il passera par ici un de ces jours pour profiter de l’information.

Pasquier Olivier

décembre 18th, 2012 à 11:50    


Bonjour,
Je fais une recherche sur un projet de peinture de Maurice Denis d’après Pierro Della Francesca. Certainement la bataille entre Constantin et Maxence. J’aimerai savoir si celui-ci aurait effectué un décor de ce type dans l’hôtel de Jacques Rouché.
D’avance merci

DUBOIS

février 14th, 2016 à 9:07    


Bonjour

Je suis arrivée par hasard sur votre site. Je réponds à Olivier Pasquier. Sa demande est ancienne et j’espère qu’il a eu des réponses.
J’ai travaillé près de 25 ans dans cet hôtel qui était le siège social d’une institution de retraite, la CIPS (qui faisait partie du Groupe Médéric) avant d’être le siège de la Fondation Médéric Alzheimer. Maurice Denis a peint trois panneaux dans le vestibule d’entrée mais je ne sais s’ils existent toujours. Pour ma part, je ne les ai jamais vus. Paut-être ont-il été déplacés à l’occasion des premiers travaux de réaménagement qui ont eu lieu, je crois, au début des années 70. Georges Devallières a orné les murs du grand salon de musique d’une très longue frise. Il y a également quelques tableaux. Deux vitraux ornent l’escalier qui monte aux étages : ils sont du maître-verrier Barillet. Quant au portail, il est l’oeuvre d’un ferronnier d’art, Edgar Brandt.

DUBOIS

février 14th, 2016 à 10:08    


Bonjour
Je viens de feuilleter un livre sur Jacques Rouché que je possède (Jacques Rouché, l’homme qui sauva l’Opéra de Paris). Il y est écrit, à la page 190, en commentaire d’une photographie du salon de musique « Jacques Rouché fait appel à Maurice Dufrêne pour qu’il mette son hôtel au goût du jour.Ainsi disparaît le foisonnant décor Art nouveau. Les peintures de Maurice Denis sont enlevées et entreposées…….. ». Je ne peux malheureusement pas vous en dire plus. L’une des filles, maintenant décédée, s’appelait Lucienne Couvreux-Rouché.

Laissez un commentaire : c'est simple, rapide et ça fait plaisir... :)

Nom *

Mail *

Site (http://...)

D'autres photos qui pourront vous plaire
Warning: Use of undefined constant rand - assumed 'rand' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/36/d246849770/htdocs/wp-content/themes/slickpress/single.php on line 96
Ne ratez pas les prochaines photos ! Abonnez-vous ou suivez le blog ici :