PARIS en

photos

Recherche

04 07 2011

Jo Goldenberg

Vous connaissez cette devanture ? Elle nous parle d’un Paris ancien, un Paris du début de siècle. Jo Goldenberg était un resto-traiteur vendant des spécialités juives, dans la rue des Rosiers. Le restaurant a aujourd’hui fait place à une boutique de fringues, qui a eu le bon goût de garder la devanture en mosaïque et la marquise de son prédécesseur.

Ce resto a longtemps été typique du quartier et évoquait l’époque du « Pletzl », quand les quelques rues autour accueillaient les immigrants juifs d’Europe de l’Est. Saviez-vous que « pletzl » signifie « petite place » en yiddish ? Sa fermeture a marqué le glas sur le charme ancien de la rue. De plus en plus de commerces typiques ferment, et Jo Goldenberg était le plus emblématique.

Mais rassurez-vous… les falafels marchent encore à plein tubes !! ;-)

Tags : , ,

Photographié ici : 4e arrondissement, Marais

Situer sur la carte générale (nouvelle page)
geo_mashup_map
« Photo précédente Paris sous le soleil levant

Paris sous le soleil levant

30 juin 2011
Photo suivante » Le Grand Saint-Antoine

Le Grand Saint-Antoine

6 juillet 2011

Commentaires (11)

La Parisienne

juillet 4th, 2011 à 13:25    


Il y a aussi une autre très jolie boutique dans la rue des rosiers avec une façade en mosaïque bleue et blanche où l’on peut déguster de délicieux strudels !! Je n’avais pas remarqué celle que tu nous présentes ici… J’aime bien quand de belles façades ou devantures sont conservées ! :)

the parisienne

juillet 4th, 2011 à 14:51    


à chaque fois que je passe devant et que je vois l’enseigne  » Le temps des cerises  » , ça me déprime .. ! Mais bon, au moins ils ont gardé la façade :)

SurfAnna

juillet 4th, 2011 à 15:08    


@ La parisienne : merci ! je vais aller voir la prochaine fois que je serai dans le coin. Côté pâtisseries, je vais toujours chez Finkelstaijn ou chez Korkacz, mais la devanture est soit bleue (mais pas en mosaäque si mes souvenirs sont bons), soit jaune dorée…

@ the parisienne : moi aussi. :'( Mais la rue change… c’est la vie !

SurfAnna

juillet 4th, 2011 à 18:15    


D’ailleurs, le restaurant Goldenberg est également tristement connu pour un attentat qui a fait 6 morts et 22 blessés en 1982. La fusillade a débuté par une grenade lancée dans le restaurant même, et s’est ensuite poursuivie dans la rue des Rosiers.

Vincent

juillet 4th, 2011 à 19:27    


Exact, c’est bien ce que cela m’a rappelé ce restaurant (mais j’ai vérifié sur Google) !
Il y avait un second Goldenberg (« la Montage de l’Or »), pas loin de chez moi, très proche de la place des Ternes… Mais hélas, il a été fermé depuis un bon bout de temps, et remplacé par un restaurant d’huîtres !

SurfAnna

juillet 4th, 2011 à 21:34    


@ Vincent : ha, je savais pas qu’il y en avait un deuxième ! C’était aussi un restau proposant des spécialités d’Europe de l’Est ?

Elisa

juillet 5th, 2011 à 0:52    


C´est un coin à découvrir Anna!
Bisous

Vincent

juillet 5th, 2011 à 13:40    


C’était exactement le même genre de restaurant… Par contre, je n’arrive pas à me souvenir (ni à trouver sur Google) s’il appartenait au même propriétaire -Goldenberg (tout comme Silberberg, Schönberg, etc) étant un nom très courant !

nath

juillet 5th, 2011 à 21:45    


J’ai aussi repensé à cet attentat quand j’ai vu ta photo.

Joëlle

mars 3rd, 2014 à 16:46    


C’est triste. Ce quartier devient sans vie sans saveur, c’est le cas de le dire. Il y avait une ambiance extraordinaire le soir chez GOLDENBERG avec violon et cuisine savoureuse.
Paris se meurt avec toutes ces boutiques de fringues sans âmes et sans odeur, enfin façon de parler..

appia

mars 5th, 2015 à 23:25    


Quelle tristesse que le Marais aujourd’hui ! Des fringues, de la fripe, des marques, la mondialisation a annihilé le cachet qu’avait ce quartier même si les devantures sont conservées.
Une marque que je ne citerai pas fabriquant ses objets en Chine pour 1 euro et les revendant cent fois ou deux cents fois plus cher s’est installée dans une librairie !
Le fric tue la culture et le Marais en est particulièrement emblématique. Il perd son âme et quel coup quand j’ai vu que les sablés de Jo Goldenberg avait quitté les lieux et n’étaient plus. C’est tout une culture qui disparaît pour le prêt à porter, à manger, à penser.
Bref le Marais finit de perdre son âme, la spéculation aidant.

Laissez un commentaire : c'est simple, rapide et ça fait plaisir... :)

Nom *

Mail *

Site (http://...)

D'autres photos qui pourront vous plaire
Warning: Use of undefined constant rand - assumed 'rand' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/36/d246849770/htdocs/wp-content/themes/slickpress/single.php on line 96
Ne ratez pas les prochaines photos ! Abonnez-vous ou suivez le blog ici :