Le cimetière protestant des Saints-Pères

Connaissez-vous ces vestiges ? Elles appartiennent à ce qu’on pourrait appeler le « Paris caché »… :)

Ces 6 colonnes sont les derniers restes de l’un des tous premiers cimetières protestants. Vous le trouverez au fond d’une cour privée, 30 rue des Saints-Pères !

Son premier « locataire à vie » fut Jean Ruffin, un imprimeur enterré ici en 1604. Après la révocation de l’Edit de Nantes, les protestants furent obligés d’enterrer leurs morts dans des endroits secrets et cachés, souvent dans des propriétés privées, comme ici.

Laisser un commentaire

    • Salut Sheily ! en fait, oui, je suis entrée pour faire la photo il me semble. Quelqu’un est entré dans l’immeuble au moment où j’y étais. Mais il n’y a pas grand chose à voir au final…
      D’ailleurs c’était le jour du rallye Bon Pied Bon Oeil. J’ai vu que tu avais fait la même photo, j’imagine que c’était le même jour. ;)

  1. Exactement! Mais je n’avais pas eu la chance de pouvoir passer les grilles! D’après ce que tu dis, je n’ai rien raté ;-)!